[04/02] Rencontre avec le collectif jurassien d’opposant-e-s au Center Parc

Rencontre avec le collectif d’opposant-e-s jurassien-ne-s au Center Parc
4 février à 19h
Au Snack Friche sur le Quartier des Lentillères // 8bis, rue Amiral Pierre // Dijon
Rencontre avec le collectif jurassien qui viendra faire une retrospective de cette lutte contre l’implantation d’un méga complexe touristique à coté de Poligny dans le Jura. Suivi d’une discussion sur les perspectives, et pourquoi pas, les ponts à construire avec nos luttes ici à Dijon.

affiche-4-02

RECIT DE LA VOLTE A VELOS EN SOUTIEN A LA ZAD

4soutien_zad
VOLTE A VELOS EN SOUTIEN A LA ZAD, samedi 16 janvier 2015 à Dijon

Dès 13h30, vélos et piétons affluent place Darcy, véritable porte d’entrée du centre ville commercialisé. Comme de coutume ces derniers mois, les forces de l’ordre sont positionnées de sorte à nous dissuader de nous engager dans cette direction. Alors que nos rangs grossissent jusqu’à atteindre les 150-200 manifestants, musique et prises de parole se relaient. Le début du rassemblement est jovial, à peine perturbé par les tentatives d’intimidation ciblées du nouveau commissaire adjoint, habillé en treillis militaire (alors que son imperméable à grande collerette dans le genre inspecteur totalement démodé avait fait l’objet de moqueries lors du rassemblement de mercredi dernier). Du côté de la police toutefois, le dispositif reste léger : trois camions de CRS et quelques représentants de la BAC qui rôdent (le ronronnement de l’hélico et la haute stature du canon à haut ont été remisés).

2soutien_zad
1soutien_zad
Le cortège s’ébranle tranquillement, d’abord au rythme piétons, et s’engage sur un boulevard ceinturant le centre ville. Les tramways sont bloqués durablement malgré le zèle du premier conducteur, visiblement déterminé à nous rouler dessus. On entend résonner des « Non aux expulsions ! Non à l’aéroport ! » alors que la manifestation s’achemine vers la place de la République. À ce moment là nous enfourchons les vélos pour une grande partie de jeu du chat et de la souris avec les forces de l’ordre. Le cortège, interdit de centre ville, se dirige dangereusement vers la périphérie, ce qui ne rassure pas davantage la police qui s’agite frénétiquement dans les rues alentours. « Où est-ce que vous nous emmenez maintenant ? » tente un type de la BAC, mi-inquiet, mi-goguenard.

La file d’une centaine de vélos poursuit sa route vers l’est. Soudain, la voie nous est barrée alors que nous atteignons un des énormes carrefours qui précédent l’arrivée sur la rocade et les zones commerciales de Quétigny. Trois fourgons se mettent de travers, gyrophares allumés. Le chef de section jaillit tout feu tout flamme, son casque s’envole, s’écrase à terre, et roule presque jusque sous nos roues. Ne pouvant plus progresser nous décidons de faire des tours de rond-point : rituel magique ou lutte contre le froid ? La section cycliste de la police se positionne au centre du rond-point, nous leur tournons autour tels des indiens encerclant les cow-boys. L’enthousiasme nous gagne tandis que le spectacle devient de plus en plus comique. Les trajectoires des vélos s’accélèrent, deviennent aléatoires. La confusion règne pour notre plus grand plaisir. Les voitures commencent à s’accumuler aux quatre coins du carrefour obstrué. Les trois fourgons lèvent le camp, nous laissant progresser de 300 mètres supplémentaires dans la direction du périphérique.

Ils se positionnent de nouveau au rond-point suivant. Visiblement plus énervés et plus déterminés, les flics ont pourtant toujours l’air aussi désorganisés alors que nous arrivons à leur niveau. Une silhouette se détache de la foule, longue chevelure fluo, étendard en panache à l’arrière du vélo (« Lentillères Soutien ZAD »), elle s’élance sur la butte qui constitue le rond-point alors que le chef de section des CRS parvient simultanément à son sommet. Assaut solitaire, héroïque et désespéré repoussé d’un coup de bouclier. Le cycliste éjecté se rattrape in extremis dans un demi-tour aérien et se fond à nouveau dans la masse du cortège. La traînée de vélos se tasse puis s’immobilise. Un bouchon se forme encore qui bloque indirectement la rocade. Le nouveau commissaire essaye de justifier le port de son treillis en agressant l’un de nous : tentative grossière de baliser son territoire et de donner un ton nouveau à la répression des manifestations dijonnaises ? En tout cas, sa piètre répartie le condamne immédiatement à une humiliation publique.

Sans doute lassés de ce petit jeu, quoiqu’il soit un efficace moyen de lutter contre l’engourdissement, nous orientons notre route vers le sud. Sillonnant les grands boulevards des facultés nous finissons au Snack du Quartier Libre des Lentillères où nous attendent brioche maison, chocolat et vin chauds.

En fin d’après-midi le mot est lancé de se retrouver le 25 janvier à 19h dans ce même Snack-Friche, pour décider de la suite des actions en fonction du rendu du procès et des appels lancés depuis Notre-Dame-des-Landes.

(quelques membres de l’amicale Dijon-Notre Dame des Landes)

 

3soutien_zad

Retour sur le rassemblement de soutien à NDDL

Ce matin, à 10h30, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant la Préfecture de Dijon, à proximité du Tribunal Administratif, derrière une banderole de soutien aux paysan-ne-s et habitant-e-s jugé-e-s aujourd’hui à Nantes: « Ni procès, ni expulsion à la zad de Notre-Dame des Landes ». L’important déploiement policier qui attendait les manifestant-e-s témoigne de la fébrilité de l’État sur ce dossier. Le rassemblement s’est ensuite déplacé jusqu’à la place Darcy pour inviter les dijonnais et dijonnaises du centre ville à un grand vélotour samedi à 13h30. La manifestation est appelée par un grand nombre d’organisations politiques et associatives locales.
Au passage, les dijonnais-e-s réunis ont annoncé leur soutien aux ouvriers condamnés de Goodyear.

1comite-nddl2comite-nddl

Deux mobilisations à Dijon en soutien à Notre Dame des Landes

Deux journées de mobilisation en soutien à Notre Dame des Landes cette semaine à Dijon :

  • Mercredi à 10H30 devant la préfecture de Dijon – Rassemblement appelé par l’Amicale Dijon – Notre Dame des Landes à la même heure que l’audience de référé expulsion de 4 exploitations et 11 lieux de vie au tribunal de Nantes.
  • Samedi à 13H30 – place Darcy : Ballade à vélo pour l’abandon des procédures et l’arrêt du projet d’aéroport. La ballade à vélo se terminera sur le quartier des Lentillères (au snack friche) où nous pourrons prendre le temps de mieux nous rencontrer et de faire le point sur la situation à la Zad de Notre Dame des Landes – FLYER

AFFICHE

Demandez le programme !

programmeV ‘la le programme de janvier et février du Quartier des Lentillères.
De juin à décembre se tient le marché à prix libre tous les jeudi à la ferme des maraîchers.
En hiver, la terre se repose et le marché reste en stand by. Nous avons alors rendez-vous tous les jeudi au Snack friche pour des activités diverses : projections, repas, discussions…
Venez Nombreu.ses !

**********************************************************************

3ème jeudi de chaque mois – Assemblée du Quartier des Lentillères
L’assemblée est ouverte à toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer dans la lutte pour défendre le quartier. Les thématiques de discussion sont proposées à l’assemblée précédente ou au début de la réunion.

Les snacks du Snack : c’est un moment partagé autour d’un en-cas, d’un grignoti, d’une boustifaille, d’un apero, d’une crêpe-party, ou toute autre envie pour profiter de la chaleur du poêle du Snack pour ces longues soirées d’hiver. A prix libre, pour le poids lourd.

Le mercredi, c’est Tanneries : Les Tanneries ont déménagé, mais pour celle-eux qui veulent garder le lien, y’a moyen de passer tous les mercredi aprem pour un chantier collectif suivi d’une bouffe et d’un film.

***********************************************************************

Mercredi 06 janvier – 19h – aux Tanneries – A l’ouest… du nouveau
Le début de l’année risque d’être chaud à la ZAD de Notre Dame des Landes et là rien à voir avec le réchauffement climatique. Des menaces d’expulsion planent à nouveau. On fait le point, avec les comités locaux pour s’organiser autour de deux mobilisations au mois de janvier (voir plus bas) pour défendre la zad et son monde.

jeudi 07 janvier – 19h00 – Etat d’urgence, discussion
En ce début d’année, il y a urgence à causer de l’Etat d’urgence…

Samedi 09 janvier – Journée nationale de mobilisation pour la ZAD de Notre Dame des Landes – Action décentralisée à Dijon ?
Lundi 11 janvier à partir de 19h00 – Snack du Snack !

Mardi 12 janvier – 19h – ANTIPUB, discussion
Rencontre pour lancer un mouvement fort (manifestations, campagnes, actions …) dont le but est de supprimer les 7 panneaux de publicité vidéo à Dijon et d’enrayer l’invasion publicitaire. Ouvert à toutes et à tous.

Jeudi 14 janvier – 20h – Film « La stratégie de l’escargot »
– Sergio Cabreras – un collectif d’habitant-e-s caléidoscopique résiste à l’expulsion de sa maison dans le quartier historique de la Candelaria dans le Bogota des années 80’s. Une fable poético-burlesque qui donne la patate.

Mardi 19 janvier – 17h – Atelier Tempeh.
Viens apprendre cette recette de fermentation de soja indonesienne.

Jeudi 21 janvier – 19h – Assemblée du quartier des Lentillères
Un temps pour s’échanger des infos et en deuxième partie discussion autour de la question –
Comment on remanifeste en ville ?

Dimanche 24 janvier – RDV 10h au Snack Chantier collectif « Plus belle la friche »
Habitant-e-s de la friche, jardinier-e-s du dimanche, afficionad@s des apéros au snack ou des soirées à la grange, ramène toi pour un grand nettoyage de la friche pour préparer le retour des beaux jours. Si tu en as, ramène des gants de travail. On va ramasser les détritus, débarrasser les tas d’on-ne-sait-plus-bien-quoi oubliés au bord du chemin, faire du tri dans nos récup qui s’entassent depuis trop longtemps.
Auberge espagnole à midi
Une fois la journée terminée : Snack du Snack – crêpes et vin chaud !

Jeudi 28 janvier – 20H00
Diffusion du documentaire “On est vivants” de Carmen Castillo sorti en 2015. De quoi est fait l’engagement politique aujourd’hui? Est-il encore possible d’infléchir le cours fatal du monde ? C’est avec ces questions, dans un dialogue à la fois intime et politique avec son ami Daniel Bensaïd, philosophe et militant récemment disparu, que Carmen Castillo entreprend un voyage qui la mène vers ceux qui ont décidé de ne plus accepter le monde qu’on leur propose.

Samedi 30 au 31 janvier
Tous à la Zad pour répondre à l’appel d’offres du mouvement d’occupation ! Le quartier des Lentillères va faire un tour dans l’ouest pour filer la main et construire l’avenir malgré les menaces d’expulsion.

Jeudi 04 février – 19h

Opposant-e-s au Center Parc

Rencontre avec le collectif jurassien qui viendra faire une retrospective de cette lutte contre l’implantation d’un méga complexe touristique à coté de Poligny dans le Jura. Suivi d’une discussion sur les perspectives, et pourquoi pas, les ponts à construire avec nos luttes ici à Dijon.

jeudi 11 février – 19h

Soirée Reclaim the Fields

Projection du film documentaire Adieu Paysan, 40 ans de bousillage du monde agricole à base de petites perles tirées des archives de la TV, une bonne introduction à la présentation du réseau Reclaim the Fields

Dimanche 14 février – 10h – Chantier collectif « Retape ton snack »
Le snack friche a besoin d’un petit coup de frais : déco, réaménagement, lumières, coup de peinture, il y en aura pour tous les goûts.

Jeudi 18 février – 19h
Atelier d’écriture HIP HOP – HOP HOP !!!

Du 25 février au 3 mars
Mini-festival de documentaires brésiliens qui dresse un portrait de la société brésilienne actuelle : une ségrégation sociale toujours frappante, et les mouvements sociaux qui ont secoué le pays ces dernières années. Programmation et lieux de diffusion à venir…

Les RDV hebdo du Snack :

* Cours de français pour étrangers : tous les lundi 14H30 – 17H30 – mardi 14h – 16h – Vendredi 10h – 12h
* Premiers cours d’espagnol les dimanche 3 et 10 janvier à 15h (les horaires pourront changer selon les disponibilités des participant-e-s

Mobilisation pour la Zad – RDV mercredi à 19h00 aux Tanneries

La situation sur la Zad de Notre-Dame des Landes s’accélère : Une procédure juridique d’expulsion des habitants “historiques” sera relancée le 13 janvier.

Une mobilisation d’urgence (tracto-vélo et manifestation) est appelée par l’ensemble des composantes du mouvement le 09 janvier sur le périphérique de Nantes. Un appel est lancé aux comités de soutien pour venir grossir les rangs sur place ou, à défaut, organiser des actions dans d’autres villes.
Pour beaucoup de monde, le moment est crucial. Il s’agit de faire reculer le gouvernement maintenant.

Nous proposons de nous retrouver ce mercredi 06 janvier pour faire le point sur la situation, organiser des départs pour Nantes et / ou décider d’une mobilisation à Dijon ce WE ou le WE du 16.

RDV à 19h aux Tanneries, 37 rue des ateliers.

Faites tourner ce message très largement : de très nombreuses personnes voudraient pouvoir prendre part à la défense de la zad.

à mercredi,
Le comité de soutien de Notre-dame des Landes

***** VOICI L’APPEL EMIS DEPUIS NDDL *********

Non aux expulsions à Notre-Dame-des-Landes

Journée de mobilisations sur Nantes et ailleurs, le samedi
9/01/2016

Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels
ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant
l’épuisement des recours juridiques.

En effet, les habitants et paysans dits « historiques », qui étaient
propriétaires ou locataires avant la déclaration d’utilité publique
(DUP), ont été assignés en référé expulsion le 10 décembre. AGO-Vinci
demandait l’expulsion immédiate des habitants, avec pour contrainte
une astreinte financière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous
séquestre des biens et cheptels.

Le moment était sans doute malvenu sur le plan politique : COP21 et
élections régionales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens
de la procédure, celui d’AGO-Vinci affirmant sa volonté de la relancer
en janvier.

Après que les tentatives de vider la ZAD par les forces policières ont
échoué en 2012, l’État essaie maintenant de le faire sous la pression
financière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie d’entre
nous, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des
habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet,
cependant notre force collective doit arracher immédiatement
l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion
jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.

*Attention changement de date par rapport aux premières annonces ayant
déjà circulé.*

Le 30 décembre, AGO-Vinci a relancé la procédure pour une audience
contradictoire le mercredi 13 janvier. Une AG le soir même a décidé
d’avancer la mobilisation au samedi précédent. *Nous appelons donc à
une forte mobilisation le 9 janvier sur le périphérique de Nantes,* en
convois de tracteurs, vélos, marcheurs, convergeant vers Cheviré, pour
un grand banquet partagé au pied du pont, victuailles tirées des sacs.
Le tout dans une ambiance enthousiaste, conviviale et sereine, celle
que nous avons su conserver pendant les huit jours de notre convoi «
CAP sur la COP » malgré l’état d’urgence. L’action de cette journée
autour de Nantes sera assumable par tous et toutes et gérée ensemble
de bout en bout. Nous nous portons collectivement garants de son
succès.

Nous ne laisserons jamais disparaître les terres de la zad
et tous ceux qui la font vivre.

Nous appelons donc à *nous rejoindre* pour une mobilisation le *9
janvier 2016*, que ce soit :

– à la *tracto-vélo* de Notre-Dame-des-Landes à 8h30, qui ira jusqu’au
périphérique de Nantes

– si vous n’avez pas de vélo : à la *manifestation piétonne* (les deux
se rejoindront)

et si vous êtes trop loin, à des manifestations, blocages, occupations
et autres formes d’actions près de chez vous en solidarité contre les
expulsions, (plutôt) le 9 ou le 16 janvier, selon possibilités locales
appréciées par les comités de soutien… Rennes, Toulouse, d’autres
villes… ont déjà annoncé des actions.

/À l’appel des composantes de la lutte contre l’aéroport : /

/des membres de la *Coordination *(ACIPA, ADECA, Agissons Pour
l’Avenir, ATTAC, CANVA, CéDpa, CELA, Confédération Paysanne 44,
décroissanceS-MOC, GAB44, PG44, NPA, UD44 Solidaires, EELV, ENSEMBLE
!, Nature-Avenir, Natur-Action, OBSLAB, Vertou Écologie Solidarité,
Sèvre Propre 2015, Solidarités Écologie), le *COPAIn*, *Naturalistes
en lutte*, des *habitant-e-s de la ZAD*, des *comités de soutien*…/

*Pour Nantes, détail des rendez-vous :*

* à vélo:
o Bourg de Notre-Dame-des-Landes 8h30
o Le Cardo 11h30
o Zénith Atlantis 11h30
o Cinéville de Saint Sébastien 11h30
o Centre commercial Océane Porte de Rezé 11h30
* à pied :
o La Neustrie 11h30

Surveillez les informations, pour Nantes et ailleurs, sur
https://www.acipa-ndl.fr/ et http://zad.nadir.org

Télécharger l’affiche HD <https://www.acipa-ndl.fr/images/photos/Affiches/2016/2016-01-09_tractoperif_A4-HD.jpg?utm_source=Lettre+d%27information+de+l%27ACIPA&utm_campaign=2cbd720b96-CP_mouvement_2015-12-31&utm_medium=email&utm_term=0_1b47b85912-2cbd720b96-