Jeudi 15 octobre – Les Lentillères à l’Eldorado

Jeudi 15 octobre à partir de 17h :  Marché, soupe et projections

Deux jours avant la manifestation du 17 octobre (RDV à 14h place de la lib’), le Quartier des Lentillères débarque avec son marché à l’Eldo.

Le seul ciné indépendant de la ville affiche son soutien au quartier et accueillera le marché hebdomadaire. Vous pourrez retrouver dans le hall du cinéma l’étal du Jardin des Maraîchers, ferme collective occupée, pour faire le plein de délicieux légumes supra-extra locaux !! Comme chaque jeudi aux Lentillères, il y aura aussi du pain frais ainsi que des baumes et sirops concoctés avec les plantes aromatiques et médicinales. Le tout à prix libre !

En attendant le film, vous pourrez vous prendre le temps de discuter des dernières nouvelles du quartier autour d’une soupe aux légumes

A 20H15, projection, à prix libre elle aussi, de deux courts métrages évoquant des moments de vie et de lutte aux lentillères. Puis, en avant-première, « La Fête est Finie » un documentaire de Nicolas Burlaud (72 min), qui résonne étrangement avec les dynamiques urbanistiques actuelles à Dijon. Filmées à Marseille par le collectif Primitivi, ces images retracent la gentrification d’un quartier du centre ville et nous amène à nous interroger sur les logiques d’aménagement imposées.

« Partout en Europe, sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, la ville se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus loin des centres-villes.
L’élection de Marseille en 2013 au titre de « Capitale Européenne de la Culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient pu cristalliser les résistances, les festivités, parées de l’aura inattaquable de « la Culture », nous ont plongés dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire. »

La soirée se clôturera autour d’un verre aussi bien pour prolonger les discussions soulevées par le film que pour faire le point sur la situation du quartier.