Contact

Courriel : jardindesmaraichers*_@_*potager.org

Le Jardin des Maraîchers
45, rue Philippe Guignard
21000 DIJON

Permanence publique tous les jeudis de 17h à 20h

Indications pour venir à la ferme

La parcelle du Jardin des Maraîchers

 

7 thoughts on “Contact

  1. Bonjour,
    Bravo pour votre engagement. Votre action est tout à fait louable. Les jardins urbains et périurbains sont essentiels à la qualité des écosystèmes, au cadre de vie, au paysage…. Souvent historiques, leurs sols sont appropriés à toutes sortes de culture. La ville durable est une ville autonome au plan alimentaire. Retrouvez nos travaux sur notre centre de ressources : http://www.loire-baratte.com.
    Brigitte Compain-Murez, Présidente de Saint-Fiacre Loire-Baratte

  2. Bonjour,
    Je viens d’écouter un reportage sur votre projet. Merci Radio canut 102.2 à Lyon. Je trouve votre esprit et le projet que vous construisez très intéressant et instructif. Je vous apporte mon soutien et vous souhaite une bonne continuation.
    Cordialement

  3. Bonjour, Nous suivons avec attention l’évolution du jardin maraîcher… Le décret trames verte et bleue vient d’être publié. C’est une bonne chose car les espaces contenant de la biodiversité devraient être mieux protégés. D’autre part, l’économie circulaire dans le domaine alimentaire se développe. D’autre mouvements comme les Incroyables comestibles se développent un peu partout en France mettant les élus locaux devant le fait que pouvoir cultiver son jardin, même en ville est fondamental… Nous vous invitons à venir présenter votre expérience à notre prochaine conférence jardins et paysages… Le mail est envoyé…

  4. Quoi de mieux qu’un jardin, pour moi qui suit Vosgien. J’habite un petit village, Ventron, où nous avons le droit de jardiner. Heureusement que ce droit EXISTE … Heureusement que l’on peut cultiver ses propres aliments !!! Nous voyons bien des jardins sur les terrasses des immeubles, à plusieurs dizaines de mètres au dessus de nos têtes. Quoi de plus beau que des fleurs, des légumes, des fruits …
    Romaric

  5. Bonsoir, Nous constatons que votre résistance ne faiblit pas. Vous avez raison. Les décideurs locaux n’en sont pas à une contradiction près. Ils doivent comprendre qu’un projet d’agriculture urbaine est toujours un atout pour le projet urbain. Le problème, c’est que ces gens là détestent tout ce qui ne vient pas d’eux. Avec tous nos voeux de réussite pour la suite. Paysagement vôtre. Brigitte Compain-Murez, Présidente de Saint-Fiacre Loire-Baratte, Nevers

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *